Toutes les actualités

Montpellier, place forte des Industries Culturelles Créatives

Information mise à jour le 22/04/22

Les ICC occupent une place de choix à Montpellier. La Métropole compte en effet de nombreuses écoles, start-up, TPE-PME et entreprises mondialement reconnues qui forment un écosystème florissant aux fortes perspectives de ce croissance et d'emplois.

Véritables leviers de rayonnement pour le territoire, les Industries Culturelles et Créatives sont surtout concentrées sur les filières du cinéma, de la télévision, du jeu vidéo, de la création, de l'animation 3D et des effets spéciaux, ainsi que sur le secteur du son et de l'audio, Montpellier faisant partie des grandes métropoles hors Paris où l'emploi salarié créatif s'est le plus développé depuis 2008 avec 2 100 en 2020.

Des écoles et des studios plusieurs fois primés ces dernières semaines

Territoire d'excellence pour les Industries Culturelles et Créatives comme cela a été présenté lors du MIPIM (Marché International des Professionnels de l'Immobilier) à Cannes la semaine dernière, Montpellier regorge de pépites.

En effet, ces dernières semaines, des écoles de formation et des studios d'animation et de jeux vidéo du territoire ont été plusieurs fois primés.
  • Digixart a reçu pour son jeu "Road 96", 5 prix aux Pégases au début du mois de mars 2022.
Spécialisé dans les jeux vidéo narratifs, Digixart est un studio montpelliérain notamment connu pour avoir publié "Lost in Harmony" qui a atteint 2 millions de joueurs dans le monde, "11-11 Memories Retold", un jeu d'aventure narratif sur le thème de la Première Guerre mondiale produit avec Aardman Animation et édité par Namco Bandai.

"Road 96" est le dernier né du studio. Élu jeu indépendant de l'année par Hollywood Reporter, il connaît un beau succès à l'international, notamment en Chine et aux États-Unis.

Au début du mois de mars 2022, le jeu s'est vu décerner 5 prix aux Pégases (récompense décernée en France à partir de 2020 par l'Académie des Arts et techniques du jeu vidéo pour récompenser les meilleurs jeux vidéo de l'année), notamment celui du Meilleur jeu vidéo indépendant, une belle reconnaissance pour Digixart qui confirme le statut de Montpellier, territoire ICC.
  • La série "Arcane" diffusée sur Netflix depuis novembre 2021, réalisée et coproduite par le studio d'animation Fortiche dont une partie des équipes est basée à Montpellier a quant à elle reçu 9 récompenses aux Annie Awards (les Annie Awards sont des récompenses du cinéma américain pour les films d'animation).
À noter que "Arcane" est tirée d'un des jeux vidéo de Riot Games les plus connus au monde "League of Legends".
  • Le film "Green" créé par 4 étudiants de l'école montpelliéraine ArtFX, Camille Poiriez, Arielle Cohen, Éloïse Thibault et Louis Florean, et tourné à la fois dans les locaux de l'école et à la serre amazonienne a reçu deux prix : le GENIE Awards du Meilleur film étudiant au Paris Images Digital Summit 2022 et le VES (Visual Effects Society) Awards, prix des Meilleurs effets dans un projet étudiant (soit l'équivalent des OSCAR pour les effets spéciaux).
En 2019, c'était le film "Terra Nova" tourné notamment à l'Opéra de Montpellier par des étudiants d’Art FX qui avait été récompensé au VES Awards. Depuis la création des VES Awards, 10 autres films de l'école ont également été sélectionnés : Voile Noir en 2012, Initium et Runaway en 2014, Korser en 2016, The Endless et Les Pionniers de l'Univers en 2018, Aral & Time's Down en 2020 et Relativity & Le souffleur de rêves en 2022.

Reconnue pour ses formations de qualité en adéquation avec les besoins des studios internationaux, ArtFX a formé depuis 2004, plus de 1 000 étudiants dans des métiers très spécialisés : animateurs 2D, 3D, directeurs artistiques, concept artists, superviseurs effets spéciaux, game designers. ArtFX, figure depuis plusieurs années sur le podium mondial du classement de référence établi par le média spécialisé "The Rookies". En 2021 l'école a même été classée par le même magazine, 1ère pour les effets spéciaux et animation et ce, pour la 3e année consécutive.

De son côté, l'ESMA a également vu plusieurs films étudiants de la promo 2021 sélectionnés dans une dizaine de festivals internationaux. Le court-métrage "Je suis un caillou" a remporté le prix "Little Imp Award" international Short Film du festival Indie-Lincs Film Festival en Angleterre.

Les industries culturelles et créatives, une filière d'excellence accompagnée par Montpellier Méditerranée Métropole

L'histoire des ICC est ancienne, les premiers faits majeurs datant de la fin du XIXe siècle avec une présentation du cinématographe par les Frères Lumière ou avec l'exploitation de la première salle immersive à Clapiers, le Panrama, au milieu des années 50, témoin de l'histoire des innovations technologiques qui a justement ré-ouvert le temps d'un week-end à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2021.

Depuis, le développement de la filière s'est évidemment accéléré, marqué par l'implantation d'entreprises clés sur le territoire montpelliérain : Ubisoft en 1995, Netia en 2004, Dwarf Animation en 2010, TSF en 2015, Plug In Digital en 2017, France TV Studios début 2018, Fortiche en 2020, Smart Tale Games et Supamonks en 2021....

Début 2018, France Télévisions a également choisi d'installer 16 000m² de studios à Vendargues, sur le territoire métropolitain, afin d'y produire une série quotidienne. Aujourd'hui se rencontrent sur le territoire de Montpellier et de sa Métropole, des entreprises de toutes tailles, des indépendants, des formations, des associations, toutes et tous très impliqués pour contribuer à la croissance de la filière.

L'un des atouts majeurs de cet écosystème des ICC réside dans la complémentarité des expertises : tous les métiers sont représentés dans chaque secteur de la filière, depuis l'actorat jusqu'aux spécialités numériques, en passant par les compétences techniques plus traditionnelles des industries culturelles et créatives.
Il y a 0 commentaire sur cette page